Nos pommes disponibles à la boutique: McIntosh, Empire, Spartan et Cortland en autocueillette; et nos poires Beauté flamande aussi!

Publié par Estelle Hermans le le jeudi 09 février, 2017 à 15:17

Pomme d’amour

Pomme d’amour

La pomme d’amour c’est d’abord une confiserie constituée d’une pomme fraîchement cueillie, enrobée d’un sucre caramélisé rouge et fixée au bout d’un bâton. Mais la pomme est aussi le fruit symbolisant l’amour et ce n’est pas uniquement dû à sa couleur : rouge amour et passion! Parce que nous prenons amoureusement soin de nos pommes aux Vergers Petit et fils, voici un spécial Saint-Valentin, pour la fête des amoureux. Nous vous présentons l’évolution de la pomme, d’hier à aujourd’hui, comme symbole de l’amour.

L’histoire d’un symbole

La pomme est le fruit défendu dans l’histoire d’Adam et Ève... Petit rappel! Il s’agit du récit biblique de la Génèse. Adam et Ève sont les premiers êtres humains créés par Dieu et ils vivent dans le paradis d’Éden. Il y a dans l’Éden un arbre de la vie, où pousse un fruit interdit. Ce fruit défendu symbolise donc la « connaissance interdite » (de jolis mots déguisés pour désigner la sexualité). Un serpent, qui serait contrôlé par le diable ou encore serait le diable lui-même, aurait d’abord convaincu Ève de croquer le fruit défendu. Elle aurait ensuite fait goûter le fruit à Adam. Ben oui... c’est de la faute de la femme qui tente l’homme!

Dieu, en pleine furie, chasse alors Adam et Ève du paradis, qui deviennent alors mortels. Alor,s comme punition, nous ne sommes plus immortels, mais nous pouvons avoir une sexualité! Ce n’est peut-être pas si pire que ça finalement... Dieu décide enfin de poster des chérubins sur le chemin menant à l’arbre de la vie, pour garder l’accès aux fruits défendus. Pour ceux et celles qui ne le savent pas, les chérubins sont des petits enfants nus avec des ailes (autrement dit, des petits anges). Ça ne vous rappelle pas le personnage emblème de la Saint-Valentin?

Cette histoire, est celle du péché originel. La pomme représente donc le péché de la chair, soit la sexualité elle-même, mais également le désir sexuel. Saviez-vous qu’à l’origine, le fruit défendu n’était pas explicitement une pomme? La variété du fruit n’était effectivement pas précisée dans le texte original. C’est une association qui s’est réalisée avec le temps, par l’interprétation de la langue latine. Effectivement, « pomum » signifie « fruit » en latin, tandis que « malum » signifie « pomme ». Un pommier est donc un « malus », mais « malus » désigne également un « arbre mauvais ». C’est ainsi que la corrélation s’est faite entre la pomme, le mal et la sexualité.

Fait cocasse, on constate à quel point ce récit biblique a influencé plusieurs domaines de l’activité humaine! La pomme d’Adam, c’est aussi une partie du corps que seuls les hommes possèdent. Son appellation médicale est le cartilage thyroïde. C’est cette particularité du larynx qui caractérise la voix grave des hommes (souvent associée à la séduction). Mais si cette partie de l’anatomie de l’homme est ainsi nommée en référence à la Genèse, c’est parce que l’histoire veut qu’un morceau de la pomme mangée par Adam serait restée coincée dans sa gorge!  

La pomme a aussi eu sa place en art pour symboliser l’amour. Plusieurs œuvres italiennes de la Renaissance représentent Vénus, la déesse romaine de l’amour, avec une pomme à la main et entourée de Cupidon. Saviez-vous que Cupidon est le fils de Vénus? La mythologie veut que ce petit ange nu, portant un arc et des flèches, aie le pouvoir d’allumer le désir, en touchant une personne, droit au cœur à l’aide d’une flèche (ou d’une fleur, selon une version différente). La personne atteinte par la flèche de Cupidon tomberait alors instantanément amoureuse du premier individu rencontré par la suite. Ouf... ça veut dire que ça pourrait être n’importe qui!

Les Romains ont beaucoup emprunté aux Grecs, qui les ont précédés dans la mythologie. Ainsi, le Cupidon des Grecs était nommé Éros, d’où est dérivé le mot « érotisme ». Sa mère se nommait quant à elle Aphrodite. Encore là, il y a un lien à faire avec l’adjectif « aphrodisiaque ». Quant à Cupidon, le terme « cupido »  signifie « désir » en latin. Aujourd’hui, ce petit personnage cliché est devenu le symbole même de la fête de l’amour. Il n’est pas rare de voir des images stéréotypes d’une pomme transpercée par une flèche de Cupidon. Il y a donc eu un raccourci réalisé entre la pomme de la Genèse et un Dieu de la mythologie gréco-romaine.

Plus près de notre enfance, l’univers de Disney nous montre également une histoire où la pomme est liée à la notion d’amour. C’est par le conte de Blanche-Neige et les Sept Nains, que la pomme symbolise encore une fois la tentation. La princesse, attirée à la vue d’une pomme, croquera dans le fruit empoisonné par la méchante reine et tombera dans un sommeil éternel. Seul un baiser d’amour véritable pourra briser le sortilège. Cependant, Disney n’a pas inventé cette histoire de toute pièce, puisqu’il a emprunté ce récit aux frères Grimm, écrit en 1812. Ce conte, mettant encore une fois un « magnifique sauveur prince charmant » en vedette, est paru pour la première fois au cinéma en 1937, grâce à l’imaginaire de Disney.

Copyright © 2016, Les Vergers Petit et fils, All rights reserved.*| Pomme d’amour |**| L’histoire d’un symbole|*écrit par Fanny Champagne

Commentaires

Ajouter un commentaire